Les différents tirages des cartes et leurs significations

 


Certaines traditions précisent que :

 

ͽ        Le meilleur jour pour consulter les cartes est le vendredi, et particulièrement le vendredi 13.

ͽ        Il ne faut jamais tirer les cartes un lundi, jour de la Lune (versatile), car les cartes mentent volontiers.

ͽ        Le meilleur tirage se fait le 1er de l’An, le jour de son anniversaire ou le 13 du mois.

ͽ        Le tirage des cartes doit être fait dans une ambiance calme et silencieuse.

ͽ        La présence d’incrédules peut nuire car les cartes se montreraient réticentes ou malicieuses.

ͽ        La présence d’un chat incite les cartes aux confidences. Si le chat venait à poser ses pattes sur une ou plusieurs cartes, c’est que ces dernières sont d’une grande importance pour vous.

ͽ        Si le soir de la Chandeleur (2 février), vous mettez sous votre oreiller une ou deux cartes personnifiant votre désir et que vous en rêvez, votre vœu sera exaucé.

 

Les cartes par 3

ͽ         On mélange un jeu de 32 cartes :

ͽ         On commence par tirer trois cartes ;

ͽ         Si elles sont toutes les trois de couleur différente, on les écarte ;

ͽ         Si deux d’entre elles ou toutes les trois sont de même couleur, on enlève la carte ayant la plus grande valeur (la valeur des cartes est la suivante, par ordre décroissant : roi, dame, as, valet, 10, etc.) et on la met de côté.

ͽ         On continue ainsi à tirer les cartes trois par trois, jusqu’à la dernière carte du jeu.

ͽ         On reprend alors les cartes qui ont été écartées et on recommence la même opération pour ne conserver que les cartes utiles que l’on étalera de gauche à droite en demi-cercle.

ͽ         Si parmi ces cartes se trouve celle du consultant, on pourra poursuivre le jeu.

ͽ         Sinon, il faudra recommencer depuis le début jusqu’à ce que la carte-sujet soit sortie.

ͽ         On commence par évaluer les cartes de même couleur et de même valeur.

ͽ         Lorsque l’on a terminé d’analyser la signification générale, on compte (en allant de la droite vers la gauche) sept cartes à partir de la carte du consultant et l’on interprète leur signification.

ͽ         Puis à partir de cette septième carte, on répète la même opération, jusqu’à ce que l’on soit revenu à la carte d’où l’on était parti.

OU

ͽ         On mélange un jeu de 32 cartes

ͽ         Disposez tout le jeu en éventail, les cartes posées à l’envers ;

ͽ         Faites choisir au consultant, de la main gauche (théorie du courant magnétique personnel), treize cartes qu’il remet ensuite au praticien.

ͽ         Celui-ci met de côté les dix-neuf cartes restantes et étale en demi-cercle les treize cartes choisies en les retournant à l’endroit.

ͽ         Si la carte-sujet manque, on la remplace par le sept dans la couleur correspondant à cette carte.

ͽ         Puis on compte de cinq cartes en cinq cartes, en commençant par la carte du consultant et en faisant bien attention de toujours repartir de la cinquième carte du tour précédent : de cette façon, on obtient trois cartes dans chacun des intervalles.

ͽ         On procède à la lecture de chaque carte en lui donnant sa signification traditionnelle.

ͽ         Puis le consultant tire, sur le paquet des dix-neuf cartes laissées à part, cinq autres cartes avec lesquelles il recouvre cinq cartes de l’éventail pour lesquelles il désire obtenir de plus amples explications.

ͽ         Le cartomancien prend alors les cartes de l’éventail deux par deux, l’une à partir de la droite et l’autre à partir de la gauche et il interprète le sens de la rencontre.

ͽ         Au milieu de l’éventail restera une carte isolée et unique, sans aucune signification.

ͽ         On mélange ensuite les dix-huit cartes et on les dispose en trois paquets ;

ͽ         Parmi ces trois paquets, le consultant doit en désigner un pour ce qui concerne sa personne, un second pour ce qui concerne sa maison et un troisième pour la surprise.

ͽ         On obtiendra ainsi trois réponses finales qui seront interprétées séparément, en respectant toujours le sens de la gauche vers la droite.

 

Les cartes tirées au hasard

ͽ         On mélange les trente-deux cartes du jeu ;

ͽ         On coupe ;

ͽ         On compte onze cartes que l’on écarte, en mettant la douzième de côté pour la surprise.

ͽ         On étale les vingt autres cartes sur la table ;

ͽ         On procède à la lecture en prenant les cartes une par une, à partir de la gauche.

ͽ         On termine par la carte de la surprise.

ͽ         Ensuite, on dispose les cartes en trois paquets dont les deux premiers seront formés de sept cartes et le troisième de six cartes.

ͽ         On procède alors à l’interprétation des paquets, de la façon habituelle.

 

Les cartes tirées par 30

ͽ         On mélange les trente-deux cartes et on fait couper le jeu.

ͽ         On détermine la carte-sujet, puis on retire la première et la dernière carte, que l’on met de côté pour la surprise.

ͽ         Avec les trente cartes qui restent, on forme trois paquets de dix cartes chacun : le premier paquet à gauche représente le passé, celui du milieu, le présent et le troisième, à droite, l’avenir.

ͽ         On prend chaque paquet séparément et on effectue la lecture.

ͽ         On procède enfin à l’interprétation des deux cartes de la surprise.

 

Le jeu par 7

ͽ         On mélange 40 cartes (cartes de 1 à 7 + les valets, les Dames et les Rois).

ͽ         Après avoir mis de côté la carte-sujet et avoir coupé le jeu de la façon habituelle, on tire 7 cartes que l’on dispose à l’envers en paquet ;

ͽ         On passe 5 cartes que l’on pose à part et on tire à nouveau 7 cartes que l’on dispose encore en paquet.

ͽ         Puis on répète cette même opération une troisième fois.

ͽ         Les 3 cartes qui restent constituent la surprise.

ͽ         Ces tirages sont effectués en tirant les cartes les unes après les autres dans l’ordre suivant : on tire les 7 premières cartes, puis les 5 suivantes destinées à être écartées, puis les 7 autres et les 5 suivantes, et ainsi de suite.

ͽ         On attribue alors à chaque paquet une signification particulière, selon ce que l’on désire savoir : par exemple, le premier paquet peut concerner la maison, le second l’amour, le troisième les affaires ; ou bien, selon la méthode habituelle : « ce qui a été, ce qui est, ce qui sera ».

 

Le jeu par 13

ͽ         On bat les 52 cartes et on fait couper le jeu de la main gauche par le consultant ;

ͽ         On commence par mettre de côté la carte du consultant ;

ͽ         Puis on prend la 1ère carte du paquet posé à l’envers et on la retourne sur la table ;

ͽ         De même, on retire du paquet la 13ème carte, la 26ème et la 39ème ;

ͽ         Puis on retire à nouveau la 1ère carte du paquet, la 13ème et la 26ème :

ͽ         On répète cette opération encore 2 fois : ce qui fait un total de quatre opérations au terme desquelles on aura choisi 13 cartes (sans compter la carte-sujet).

ͽ         On commence à lire la signification en respectant l’ordre dans lequel les cartes ont été tirées.

 

Les grandes croix ou 3 croix

ͽ         On attribue alors à chaque croix une signification particulière, selon ce que l’on désire savoir : par exemple, la première croix peut concerner la maison, la seconde l’amour, la troisième les affaires ; ou bien, selon la méthode habituelle : « ce qui a été, ce qui est, ce qui sera ».

ͽ         On tire la carte-sujet que l’on place au milieu de la table.

ͽ         Puis on choisit 8 cartes que l’on tire une à une et que l’on répartit en respectant l’ordre indiqué par la valeur numérique de chaque carte.

ͽ         Lorsque l’on a ainsi formé la première croix, on lit la signification de chaque carte en relation avec les cartes voisines.

ͽ         Puis, on place à part la carte de tête (n° 1) pour la surprise et on enlève les 7 autres.

ͽ         On répète alors l’opération, c’est-à-dire que l’on remplace par 8 autres cartes celles de la première croix, à l’exception de la carte-sujet qui reste inchangée ;

ͽ         On effectue la lecture des nouvelles cartes ;

ͽ         Puis on procède de la même façon pour la troisième croix.

ͽ         On se trouve, à la fin, avec les 3 cartes n° 1 de chacune des croix qui constituent la surprise.

ͽ         Il est nécessaire, dans le jeu des 3 croix, de lire très soigneusement les cartes afin d’éviter les contradictions et les incertitudes car ici le nombre des cartes en jeu est important, ce qui entraîne un champ d’investigation plutôt étendu.

 

La signification des cartes

La façon de disposer les cartes, le type de cartes utilisé et le système adopté varient selon le but de la consultation : naturellement, plus le nombre de cartes est réduit, plus la signification attribuée à chaque carte est étendue, de sorte que les probabilités les plus grandes seront obtenues avec les jeux de 52, 56 et 78 cartes.

Prenons le jeu le plus courant, c’est-à-dire celui des cartes lombardes, comprenant 40 cartes car c’est le jeu qui se prête le mieux aux prédictions amoureuses (qui sont les plus fréquentes) mais surtout, c’est le jeu le plus simple à manier pour un débutant non initié aux systèmes classiques traditionnels : le jeu comprend les cartes numérotées de 1 à 7 plus le valet, la dame et le roi qui ont respectivement pour valeur 8, 9 et 10, dans les quatre couleurs de cœur, carreau, trèfle et pique.

 

La carte-sujet

ͽ         Homme brun d’environ 40 ans : roi de trèfle.

ͽ         Homme brun, militaire, d’environ 40 ans : roi de pique.

ͽ         Homme blond : roi de cœur.

ͽ         Homme blond, militaire : roi de carreau.

ͽ         Femme brune, mariée : dame de trèfle.

ͽ         Femme brune, veuve : dame de pique.

ͽ         Femme blonde, mariée : dame de cœur.

ͽ         Femme blonde, veuve : dame de carreau.

ͽ         Jeune homme brun : valet de trèfle.

ͽ         Jeune homme brun, militaire : valet de pique.

ͽ         Jeune homme blond : valet de cœur.

ͽ         Jeune homme blond, militaire : valet de carreau.

ͽ         Jeune fille brune : sept de trèfle.

ͽ         Jeune fille blonde : sept de cœur.

 

Les rapprochements ou rencontres

Quatre rois : appuis, honneurs, réussite (un ou plusieurs rois renversés indiquent des difficultés).

ͽ         Quatre as : triomphe. Renversés : obstacles au triomphe.

ͽ         Trois as : excès de bonté. Renversés : vous devez craindre un abus de confiance.

ͽ         Deux as : projet d’union. Renversés : rupture de ce projet.

ͽ         Quatre rois : appui d’hommes influents. Profits, honneurs, richesses.

ͽ         Trois rois : appui moins puissant que 4 rois.

ͽ         Deux rois : bons conseils. L’un d’eux renversé : désaccord. Les deux renversés : dispute.

ͽ         Quatre dames : ragots et cancans. Renversées : la signification en est augmentée.

ͽ         Trois dames : critiques et ragots. Renversées : curiosité malsaine.

ͽ         Deux dames : curiosité. Renversées : curiosité malsaine.

ͽ         Quatre valets : batailles.

ͽ         Trois valets : questions.

ͽ         Deux valets : discussions.

ͽ         Quatre 10 : bon changement de situation ou de résidence.

ͽ         Trois 10 : ennuis d’argent. Perte d’un procès.

ͽ         Deux 10 : rentrée d’argent inattendue.

ͽ         Quatre 9 : imprévu agréable.

ͽ         Trois 9 : satisfaction ou réussite dans les choses entreprises prochainement.

ͽ         Deux 9 : satisfaction moins importante.

ͽ         Quatre 8 : inquiétudes. Renversés : le contraire.

ͽ         Trois 8 : appui et bonheur venant de la famille. Renversés : le contraire.

ͽ         Deux 8 : déclaration d’amour. Renversés : vous devez la repousser.

ͽ         Quatre 7 : ennemis qui cherchent à vous nuire surtout si deux ou trois de ces 7 sont rapprochés.

ͽ         Trois 7 : naissance dans la maison ou chez des proches. Renversés : abandon, trahison, douleur.

ͽ         Deux 7 : passion amoureuse irrésistible. Renversés : l’objet de cette passion amoureuse vous trompe.

ͽ         Nombreuses figures : grande réunion à laquelle vous participerez.

ͽ         Une série complète – as, roi, dame et valet – dans la même couleur, signifie un mariage.

ͽ         Pour les piques, la signification est contraire.

 

Signification des cœurs

Lorsque de nombreuses cartes de cœur apparaissent dans le jeu, le consultant peut à juste titre se sentir favorisé par le sort. Les cœurs indiquent la joie, le plaisir, le bonheur, les espoirs réalisés. Renversés, ils sont moins prestigieux et signifient retards, obstacles, contretemps, ennuis.

ͽ         As de cœur : Droite : bonheur en famille, harmonie, sérénité intime (accompagné par une figure, il indique une réunion joyeuse en famille). Renversée : allégresse forcée, mésentente, disputes en famille, désaccords.

ͽ         Roi de cœur : Droite : homme sympathique, en général blond, aimable, distingué, protecteur. Renversée : le même type d’homme mais d’un caractère désagréable, tuteur avare, faux protecteur. Auprès d’une dame voisine d’un cœur : amitié. Auprès d’une dame voisine de deux 7 : passion irrésistible. Roi auprès de la dame de sa couleur : mariage en vue.

ͽ         Dame de cœur : Droite : femme blonde, aimable, vertueuse, généreuse. Renversée : obstacles amoureux ou d’un autre ordre, mais toujours sentimentaux. Entourée de valets : nombreuses aventures sans résultats. Auprès d’un valet : amourette.

ͽ         Valet de cœur : Droite : jeune homme blond, loyal (situé devant une carte de pique, il indique un voyageur ou un inconnu). Renversée : la pensée de ce jeune homme. Voisin d’une reine et d’un roi : mariage sûr. Valet auprès d’un roi : protection.

ͽ         10 de cœur : Droite : amour, travail, activité professionnelle en général, dot considérable. Renversée : héritage, surprise agréable ; voisin de trèfles : travail ; voisin de cœurs : commerce ; voisin de piques : méfiance dans le travail, faillite, mauvaise marche des affaires.

ͽ         9 de cœur : Droite : joie, concorde, succès, don. Renversée : ennuis, obstacles à un projet.

ͽ         8 de cœur : Droite : visite, cadeaux, réalisation de ses propres désirs. Cette carte représente également une fillette blonde. Renversée : grande joie, jeune fille blond-châtain.

ͽ         7 de cœur : Droite : désir, volonté du consultant ou de la personne aimée ou de la figure voisine. Renversée : même sens que droite mais peut aussi signifier un pli, un document (entre deux piques : douleur intestinale).

ͽ         6 de cœur : excellent parti, mariage heureux. Voisin de l’as de pique, mariage envolé.

ͽ         5 de cœur : bonne action. Sérénité, réconfort et joie.

ͽ         4 de cœur : indique une maison, celle de vos parents ou de vos amis. C’est une maison agréable et accueillante, de bon augure.

ͽ         3 de cœur : fiançailles, bonheur dû à un grand amour. Bonnes intentions, preuve d’affection, espoir, promesse ou certitude d’amour.

ͽ         2 de cœur : voyage motivé par des raisons amoureuses. Voisin du 3 de cœur, il signifie un voyage motivé par des fiançailles. Précédant le 6 de cœur, il indique un voyage que vous ferez pour vous rendre à un mariage. Précédé du même 6 de cœur, il signifie un voyage de noces. Situé avant une figure, il indique que vous vous rendrez chez la personne représentée par cette figure ; vous ferez un voyage avec cette même personne, si le 2 de cœur est situé après cette figure.

 

Signification des carreaux

Les carreaux indiquent l’argent, les affaires, les biens matériels. Ils sont moins favorables : ils annoncent des lettres déplaisantes, des mésententes.

ͽ         As de carreau : Droite : une lettre d’affaires vous parviendra prochainement (suivi d’un as de trèfle : vous allez recevoir une déclaration d’amour). Renversée : même signification que droite mais dans un sens désagréable.

ͽ         Roi de carreau : Droite : homme blond, généralement serviable et généreux ; suivi de la dame de carreau, il annonce un mariage avec cette dernière. Renversée : obstacles, difficultés sur le plan sentimental ou financier ; voisin d’un trèfle : vous recevrez des nouvelles. Auprès d’une dame voisine d’un cœur : amitié. Auprès d’une dame voisine de deux 7 : passion irrésistible. Roi auprès de la dame de sa couleur : mariage en vue.

ͽ         Dame de carreau : Droite : femme de mœurs  légères, dangereuse, qui tentera de nuire au consultant ; en général, c’est une femme blonde. Renversée : paysanne bavarde (suivie du 7 de carreau : grave controverse). Auprès d’un roi : intrigues. Auprès du valet de pique : trahison. Entourée par des cœurs : on cherche à vous nuire.

ͽ         Valet de carreau : Droite : militaire, facteur, cocher, fermier ; voisin de l’as de cœur : des nouvelles, une personne vous attend ; voisin de l’as de trèfles : vous recevrez un cadeau. Renversée : domestique ; nouvelles contradictoires ; lettre déplaisante. Auprès du Valet de pique : attention aux domestiques. Voisin d’un roi, il annonce un mariage. Valet auprès d’un roi : protection.

ͽ         10 de carreau : Droite : transfert, changement de lieu, route, mer, ville étrangère. Renversée : retard, changement. Auprès d’un Roi : voyage dans un prochain délai. Voisin d’un 8 rouge : voyage en mer.

ͽ         9 de carreau : Droite : entreprise, avantage, séparation. Renversée : retard, ennuis d’argent. Voisin d’une autre carte : retard, contretemps.

ͽ         8 de carreau : Droite : compagnie, noce, richesse, banquet. Renversée : retard, ennuis, préoccupations. Voisin d’un cœur : petit voyage. Voisin d’un trèfle : voyage d’intérêt.

ͽ         7 de carreau : Droite : bonnes nouvelles, maintien d’une décision (accompagné de la carte du consultant : le présage est renforcé). Renversée : contradictions, irritation, disputes, naissance. Voisin d’un pique : violente colère. Voisin d’un trèfle : violente colère pour des raisons d’intérêt. Voisin du valet de pique ou de la reine de carreau : trahison d’amour.

ͽ         6 de carreau : gain à la loterie ou au tiercé. Cadeau : voisin de la dame de cœur, il sera offert par l’épouse ou par la fiancée.

ͽ         5 de carreau : affaire ; disputes pour affaires ou intérêts personnels. Voisin du 7 de trèfle, victoire après une dispute ; voisin de l’as de trèfle, il signifie une lettre annonçant la réussite d’une affaire en cours.

ͽ         4 de carreau : société, entreprise commerciale, industrie. Il indique la bonne réussite d’un projet s’il précède le 7 de trèfle ou bien la malchance s’il est voisin d’une carte de pique.

ͽ         3 de carreau : art, commerce, industrie, travail. Voisin du 7 de pique, il signifie une lettre annonçant une perte d’argent. Voisin du 7 de trèfle, il indique la réussite d’une affaire entreprise, la signature d’un bon contrat, l’occasion inespérée d’améliorer votre situation.

ͽ         2 de carreau : voyage, promenade, rencontre. Voisin de la dame de cœur, il indique la visite de votre fiancée ; voisin de la dame de carreau, une femme qui vous aime vous rendra visite ; voisin de la dame de pique, une femme vous apportera un grand malheur.

 

Signification des piques

Les piques sont en général de mauvais augure.

ͽ         As de pique : Droite : proposition d’ordre sentimental ou commercial ; procès, séparation, changement. Renversée : perte, grossesse, abandon.

ͽ         Roi de pique : Droite : homme de loi, personne austère, magistrat, juge, avocat, docteur, notaire, Officier de police. Renversée : faillite dans les affaires, veuf, homme méchant. Auprès d’une dame voisine d’un cœur : amitié. Auprès d’une dame voisine de deux 7 : passion irrésistible. Roi auprès de la dame de sa couleur : mariage en vue.

ͽ         Dame de pique : Droite : femme bonne, veuve ou divorcée. Renversée : la même qui désire se remarier. A côté du roi de pique : nouveau mariage. Entourée de trèfles : argent. Entourée de cœurs : affection. Entourée de piques : maladies. Entourée par des cœurs : on cherche à vous nuire.

ͽ         Valet de pique : Droite : jeune homme brun, messager. Renversée : confusion, difficultés dans les affaires ou dans la vie conjugale ; traître, curieux, médisant, trahison amoureuse. Auprès du valet de carreau : attention aux domestiques. Voisin d’un roi, il annonce un mariage. Valet auprès d’un roi : protection.

ͽ         10 de pique : Droite : jalousie, larmes, préoccupations, invitation à la prudence. Renversée : lettre désagréable, perte d’argent, perte d’une affaire. Auprès du 10 de carreau : vous hériterez d’un parent éloigné.

ͽ         9 de pique : Droite : douleur, contretemps, maladies, ruine. Renversée : la prédiction est aggravée. Auprès d’un Roi : maladie (grave si de l’autre côté se trouve le 10 de pique). Voisin d’une autre carte : ennui, désagrément.

ͽ         8 de pique : Droite : mauvaises nouvelles, malheur, maladie. Renversée : idées mystiques, angoisses. Voisin du 8 de pique : grave maladie.

ͽ         7 de pique : Droite : inquiétudes, légers espoirs, pensées concernant une personne haut placée. Renversée : amitié, exhortation à la prudence et à la pondération, insuccès.

ͽ         6 de pique : il vous arrivera une aventure déplaisante ; contrariété, grande douleur, dispute.

ͽ         5 de pique : mésaventure ; dispute. Voisin du 7 de cœur, rupture amoureuse ; voisin du 7 de carreau, échec en affaires.

ͽ         4 de pique : défendez-vous des personnes qui sont jalouses de vous ; en effet, votre joie de vivre ne plaît pas à tout le monde.

ͽ         3 de pique : perte au jeu ou en affaires ; dommages moraux. Découragement et manque de confiance ; les espoirs s’envolent ; tristesse.

ͽ         2 de pique : voyage déplaisant imposé par des raisons graves et douloureuses pour vous. Voisin du roi ou de la dame de pique, il indique une mauvaise rencontre soit masculine, soit féminine.

 

Signification des trèfles

Les trèfles signifient affaires, intérêts, argent. Renversés, ils annoncent des difficultés.

ͽ         As de trèfle : Droite : offre d’argent, richesse, prospérité, profit en affaire. Renversée : cadeau reçu, bonheur sentimental.

ͽ         Roi de trèfle : Droite : homme brun, utile, personnage important. homme âgé, sincère, parent éloigné, qui s’intéresse à vous et sur lequel vous pouvez toujours compter en cas de besoin. Renversée : le même mais malade. Auprès d’une dame voisine d’un cœur : amitié. Auprès d’une dame voisine de deux 7 : passion irrésistible. S’il précède un valet ou une dame, il est le père de celui-là ou de celle-ci. Roi auprès de la dame de sa couleur : mariage en vue.

ͽ         Dame de trèfle : Droite : femme brune, riche, amoureuse. Renversée : la même mais inconstante et de mœurs légères. Voisine d’un roi de la même couleur suivi d’une carte de cœur, elle signifie mariage de cœur. Si ce roi est au contraire suivi d’une carte de trèfle, elle signifie mariage d’intérêt.

ͽ         Valet de trèfle : Droite : jeune homme brun, galant, amoureux. Renversée : le même mais souffrant et malade. Voisin d’un roi, il annonce un mariage. Valet auprès d’un roi : protection.

ͽ         10 de trèfle : Droite : gain, fortune, profit, bénéfice. Renversée : amour et argent.

ͽ         9 de trèfle : Droite : mariage riche, gains. Renversée : cadeaux, jeu.

ͽ         8 de trèfle : Droite : fillette brune, petite somme d’argent. Renversée : brune, pauvre.

ͽ         7 de trèfle : Droite : jeune garçon brun, peu d’argent. Renversée : enfant illégitime, ennuis, inquiétudes.

ͽ         6 de trèfle : heureux événement. Voisin du 7 de cœur, il indique un mariage.

ͽ         5 de trèfle : petit héritage ; propriété modeste fruit de votre travail ou reçue par héritage.

ͽ         4 de trèfle : famille ou personnes qui vous aiment. Situé entre le 7 et l’as de pique : cimetière.

ͽ         3 de trèfle : satisfactions, joie ; à côté de la carte du mariage, elle signifie bonheur dans le ménage. Suivie d’un valet ou d’une dame de cœur, elle indique la naissance d’un enfant.

ͽ         2 de trèfle : voyage, promenade, excursion agréable. 


Source : http://jepredis.com/categorie/cartomancie/
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf