Runomancie ou Magie runique

  


La découverte des runes pour l'humanité apparait dans la légende d'Odin. C'est dans un de ses poèmes de l'Edda qu'il explique comment il en comprit la signification et qu'il nous explique que ces symboles gravés sur la pierre sont un merveilleux moyens de voir au-delà du perceptible.

Les runes possèdent plusieurs facettes. Elles ont pour nature non seulement un alphabet (Futhark) et une écriture, mais elles conservent sans conteste un fond et un but initiatique.

En effet, le Futhark ou l'alphabet runique possède trois niveaux de lecture :

1 - Par la forme : l'idéographie et la valeur phonétique

2 - Par le concept : Le symbolisme contenu

3 - Par le nombre : La relation qui coexiste entre les rune

Elles furent d’abord employées pour la divination et la magie, puis comme écriture, pour le commerce et les archives. L’Église les utilisa plus tardivement et avec parcimonie comme inscriptions sur des fonts baptismaux et des croix. Cependant au XVIIème siècle en Islande, quiconque détenait les runes pouvait être passible de la peine de mort. Les traditions associées aux runes furent diabolisées.

Il y a plusieurs futhark (alphabets) runiques. Le plus ancien (ou futhark germanique) comporte 24 runes dont les premières traces remontent au Vème siècle avant JC. Il est divisé en trois aettir (groupe/famille) de huit runes :

- Le premier aett (ätts) est gouverné par Frey et Freya.

- Le deuxième est gouverné par Heimdal et Mordgud.

- Le troisième aett (ätts) est gouverné par Tyr.

Le Futhark anglo-saxon comporte 29 runes, les 24 premières auxquelles se sont ajoutées cinq autres runes au Vème siècle.

Le Futhark nothumbrien : Le futhark anglo-saxon auquel s'ajoute encore quatre autres runes (où l'ont voit une influence celtique).

Le Futhark scandinave, réduit à 16 caractères, émerge vers le VIIIème siècle.     


Les ätts/aetts ou familles

 

Ätts de Freyr :

Fehu, Uuruz, Thurisaz, Ansuz, Raidho, Kauna, Wunjo, Gebo.

Elles donnent des indications sur la vie matérielle, et sont en quelque sorte la première étape de la quête initiatique et spirituelle. Elles concernent la richesse, la force, la protection, la sagesse le voyage, le don, la joie. . .

 

Ätts de Hagal :

Haglaz, Naudiz, Isaz, Jeran, Iwaz, Pertho, Algiz, Sowilo

Ces huit runes sont consacrées au monde extérieur et aux forces élémentaires de la nature.

 

Ätts de Tyr :

Tiwaz, Berkanan, Ehwaz, Mannaz, Laukaz, Ingwaz, Dagaz, Othalan

Runes de la lutte et de la victoire au terme de la quête et des épreuves.

 

Wird ou Wyrd

© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf