Le roi Arthur

Arturus ou Artus

 

Roi légendaire de la Grande-Bretagne au VIe siècle. Il serait le fils naturel d'Uther Pendragon. Il réussit avec l'aide de l'enchanteur Merlin et de l’épée magique Excalibur, à unir les peuples des îles britanniques et de l’Armorique  et à se faire reconnaître pour Roi vers 516. Il vainquit pour cela les Anglo-Saxons, les Pictes, les Écossais, les Irlandais. Il épousa la belle Guenièvre ou Ginevra. Il implanta le Christianisme au travers de la quête du Graal pour laquelle il créa l’ordre des Chevaliers de la Table-Ronde. Il périt sur un champ de bataille vers 542, après un règne glorieux.

Mais Arthur est aussi connut pour ses exploits fabuleux tels que : la chasse de sanglier magique, de géants, de dragons et autres monstres et magiciennes malfaisantes. Il se distingua dans sa campagne d’Irlande en dérobant les chiens de Finn Mac Cool, alors chef des Fianna.

Le nom d'Arthur s'attache aussi à plusieurs chasses fantastiques :

  • Dans les Landes, et plus largement en Gascogne, les gens de la campagne racontaient qu'ils avaient souvent entendu dans l'air, le son du cor, des jappements de chiens et des cris de chasseurs. Il s’agirait d’Arthur, qui pour avoir quitté la messe de Pâques pour une chasse au sanglier, aurait été emporté dans les nuages avec sa troupe et ainsi condamné à chasser pour l’éternité, mais sans jamais rien attraper.
  • En Ille-et-Vilaine, Arthur aurait, là aussi, quitté la messe le jour de Pâques pour courir un lièvre. A l'extrémité de la forêt, là où il y a un rocher à pic une force irrésistible le poussa en avant et il continua à courir dans l’air aux trousses du lièvre qui avait pris le même chemin. Depuis il est condamné à une éternelle poursuite.
  • Dans le Lauraguais, à Vieillevigne, Arthur apparaît avec sa meute de chiens blancs, de mois de septembre à d'octobre, par un temps calme et lorsqu'il fait soleil : il commence à apparaître aux coteaux des Selves et disparaît sur le coteau d'Escoyolis. Ici encore, il est condamné à chasser perpétuellement, pour avoir quitté la messe au moment de l'élévation pour poursuivre un lièvre.
  • Dans les collines du Lauragais, la chasse d'Arthur touche parfois la terre mais pour peu de temps.
  • Dans le pays fougerais la meute ne peut rester sur terre plus de cinq minutes toutes les lunes seulement.
Vign_Arthur_roi
 
L'entourage d'Arthur
 
Les chevaliers de la Table Ronde
 
Les autres personnages
 
Les principaux lieux
 
Les objets sacrés
 
Les ouvrages
 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf