Contes et histoires des Sorciers et Sorcières des Iles des Hébrides

 

La Transformation


            Ca s'est passé dans un quartier de North Uist. Il y avait une soirée entre jeunes femmes. On appelait ça une soirée promenade parce que les femmes à l'époque se réunissaient le soir pour piétiner le tissu, pour la teinture. Elles s'étaient donc retrouvées un soir chez l'une d'elles pour faire ça, pour piétiner. L'une de ces jeunes femmes avait des vues sur un jeune homme du village, mais il ne s'intéressait pas à elle. Celle-ci avait, ou était supposée avoir ce qu'on appelait à cette époque "le pouvoir". Celles qui avaient le pouvoir, on les appelait aussi des sorcières, pouvaient adopter n'importe quelle forme selon leur fantaisie. Ça leur permettait d'arriver à leurs fins.

            Donc durant cette soirée, quand ce fut à son tour, cette jeune dame se mit à crier de douleur : elle semblait avoir terriblement mal. Comme si quelqu'un l'avait battue, c'était tout à fait ce genre de douleur. Ça lui venait par à coups courts, secs et violents. Lorsque ce fut terminé, elle resta allongée sur le sol. La réunion se terminait. Elle était toujours étendue par terre. Au moment où elles s'apprêtaient à partir, il s'avéra qu'une autre des jeunes femmes présentes était la seule à intéresser réellement le jeune homme. Celui-ci lui avait promis de passer la chercher dans cette maison. A ce moment, la sorcière transformée en femme se redressa et s'assit sur le sol pour récupérer. Le jeune homme arriva… Il leur raconta que quand il avait quitté sa maison pour venir chercher son amie, il avait croisé un chien qui ne voulait pas le laisser passer, qui avait essayé de lui sauter à la gorge et de le mordre par derrière. Comme il avait sa canne, il l'avait frappé avec à petits coups secs et violents.

            On en déduisit que cette jeune femme qui avait subi des tourments lors de la soirée avait changé de forme comme on disait... et pris l'apparence du chien et que les coups que le jeune homme avait administrés au chien avaient traversé l'espace pour venir jusqu'à elle qui était assise, à cette soirée.

 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf