Alchimie, symboles et signes

 

 

Le symbole allégorique ne se recoupe pas avec le symbole chimique et, par exemple, le mercure alchimique n'est pas le mercure chimique.

Pour l'alchimiste les quatre éléments ne représentent pas des composantes de la matière, en effet l'unicité de la matière est un des principes philosophiques de l'alchimie, mais plutôt des états de cette matière unique se rapprochant plus du concept physique d'état de la matière. Ces quatre éléments sont avec leurs symboles associés : voir graphiques à droite.

Pour l'alchimiste les sept métaux étaient liés aux planètes:

ͽ         Or dominé par le Soleil ☉ ☼

ͽ         Argent dominé par la Lune ☽

ͽ         Cuivre dominé par Vénus ♀

ͽ         Fer dominé par Mars ♂

ͽ         Etain dominé par Jupiter ♃

ͽ         Mercure (vif argent) dominé par Mercure ☿

ͽ         Plomb dominé par Saturne ♄

 

Le langage alchimique

Selon Michel Butor :

« Le langage alchimique est un instrument d'une extrême souplesse, qui permet de décrire des opérations avec précision tout en les situant par rapport à une conception générale de la réalité. C'est ce qui fait sa difficulté et son intérêt. Le lecteur qui veut comprendre l'emploi d'un seul mot dans un passage précis ne peut y parvenir qu'en reconstituant peu à peu une architecture mentale ancienne. Il oblige ainsi au réveil des régions de conscience obscurcies. »

Selon René Alleau :

« Les alchimistes ont voilé […] non sans de pertinentes raisons dont l'une des plus importantes dut être que le néophyte se trouva dans l'obligation logique de réformer son entendement profane en se pliant à une série d'exercices mentaux dominés par la cohérence et sur-rationnelle des symboles […] À aucun moment, l'Alchimie ne sépare-t-elle les transformations de la conscience de l'opérateur de celles de la matière. »

 

Les 4 éléments

Vign_Symboles_des_elements
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf