Herbauge

 

 

En latin Herbadilla. Elle aurait été engloutie par le lac de Grand-Lieu au pays de Retz à 3 kilomètres au nord de Saint-Philibert (Loire Atlantique), vers 580 de notre ère. La tradition veut que cette ville ait été engloutie, en punition de ses péchés et de son attachement au paganisme.

Elle avait résisté à la prédication de Saint Martin de Vertou, préférant conserver ses mœurs dissolues et ses croyances. L'apôtre intervint cependant auprès de Dieu en faveur du seul juste de la ville. Mais tandis que celui-ci fuyait avec toute sa famille, son épouse, à l'instar de la femme de Loth, se retourna pour contempler la catastrophe. Elle fut aussitôt pétrifiée. Vous la verrez encore aujourd'hui au voisinage des marais, sous la forme d'un mégalithe qu'on nomme la Pierre-Saint-Martin à Cheix. Quant à la cité, il n'en resta rien. Selon les gens du pays, on peut entendre, la nuit de Noël, sonner les cloches sous les eaux du lac. 

© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf