Les Objets légendaires d'Europe

 

Almace

Epée de Turpin, évêque de Reims et compagnon de Roland dans la Chanson de Roland. Almace était l'épée de Turpin, archevêque de Reims et pair de Charlemagne selon les récits historiques repris par la Chanson de Roland. D'après la légende, il aurait fallu trois ans pour forger cette épée, tout comme Durandal, ou Joyeuse. Selon l'ouvrage du haut Moyen Âge la Chanson de Roland, la lame de l'Almace est en acier bruni. Cela semble être expliqué par une méthode de forge la rendant très résistante à la perte de matière dans les combats. D'après l'historien Jean Favier, dans son livre Charlemagne aux éditions Fayard, l'Almace aurait pû aussi être constituée d'or et d'argent. Elle a été présente (cf. inventaire de 1710, ouvrage appartenant à une importante bibliothèque nationale) dans le trésor de l'abbaye de Saint-Denis, au même titre qu'un vase en cristal ayant appartenu à Aliénor d'Aquitaine, que l'épée de Charlemagne, que le trône de Dagobert ou encore l'épée de Jeanne d'Arc (voir trésor de l'abbaye de Saint-Denis ou gravures de Dom Félibien 1715). Sa trace est perdue semble-t-il avant la révolution. Dans la Chanson de Roland, Turpin a été découvert près du ruisseau, mort, par Charlemagne ce 15 août 778, non loin de Roland, à qui il allait apporter, malgré ses graves plaies, un peu d'eau pour le soulager de ses blessures.

 

Andvaranaut

Anneau magique ayant appartenu à Andvari, pouvant engendrer de l'or et assurant ainsi la fortune de son propriétaire.

 

Anneau des Nibelungen

Il réfère à une ancienne légende, liée à un anneau maudit forgé par les Nibelungen, un peuple de nains légendaires. Deux versions de cette légende sont connues : l'une scandinave, à travers l'Edda poétique et la Völsunga saga, l'autre allemande racontée dans La Chanson des Nibelungen.

 

Anneau de Gygès

Roi de Lydie, le rendait invisible.

 

Arc de Pâris

Donna la mort à Achille, mais on dit que la flèche fut dirigée par Apollon jusqu'au talon d'Achille, seul endroit où il était vulnérable.

 

Arc de Philoctète 

En fait Philoctète avait reçu l'arc d'Hercule après la mort de ce dernier et les devins avaient indiqué que Troie ne pouvait être prise sans l'arc et les flèches de Philoctète. Or celui-ci gravement blessé avait été abandonné sur l'île de Ténédos (ou Lemnos selon les versions). Ulysse et Néoptolème (fils d'Achille) vinrent le chercher et le firent soigner par Machaon et Podalirios, médecins des grecs. Il tua Pâris avec ses flèches.

 

Arc d'Ulysse

Arc que seul Ulysse pouvait manier. Pénélope annonce à ses prétendants qui la pressent de choisir un nouvel époux qu'elle consentira à épouser celui qui sera capable de bander l'arc de son époux et d'envoyer une flèche traverser douze haches alignées, comme le faisait Ulysse (cf. Odyssée - Chant XIX). Il massacra de ses flèches à la suite les Prétendants qui sommaient Pénélope de choisir l'un d'entre eux et qui pillaient sa maison chaque jour.

 

Arc et les flèches d'Hercule ou d'Héraclès

Trempées dans le sang de l'Hydre de Lerne, les flèches d'Hercule étaient mortelles, les Centaures dont l'innocent Chiron en firent les frais mais surtout Nessos qui tentait de violer Déjanire au gué de l'Evenos.

 

Argo

Bateau à bord duquel Jason et les Argonautes naviguent depuis Iolcos pour retrouver la Toison d'or. Il a la particularité de parler et de voir l'avenir, c'est parce qu'il a été fabriqué avec du bois chêne venant de l'oracle de Dodone.

 

Armure divine d'Achille

Créée par Héphaïstos et réputée inviolable (Mythologie grecque).

 

Azoth

Epée de Paracelse abritant un esprit.

 

Baptism

Une des trois épées du géant Fier-à-bras, le héros de la Geste du Roi. Elle fut forgée par Ansias, qui mit 3 ans à la fabriquer, et qui forgea aussi Florence et Graban.

 

Bateaux des Achéens

Bateaux de la Guerre de Troie, qui, quand ils se dirigèrent vers Troie, étaient si nombreux qu'il pouvait cacher la mer avec leurs voiles.

 

Blutgang

Epée de Hieme dans la saga de Thiðrek.

 

Bouclier de Lancelot du Lac

Offert par la fée Viviane, le guérit instantanément de sa lassitude et lui procure la force de trois hommes.

 

Bouclier orné d'Achille 

Forgé par le dieu Héphaïstos. On le considère comme le plus beau bouclier jamais vu.

 

12 boucliers Anciles 

Forgés par le mythique souverain de Rome Numa Pompilius et dédiés au dieu Mars.

 

Ceinture d'Hippolyte

L'objet d'un des douze travaux d'Héraclès.

 

Cheval de Troie

Cheval de bois construit par Épéios pendant la guerre de Troie.

 

Chaudron de Diwrnach 

Il remplit, dans la mythologie celtique, le même rôle que la corne d'abondance : il produit indéfiniment de la nourriture, quel que soit le besoin et le nombre de convives. Il est volé par le Roi Arthur et ses compagnons. Dans les versions tardives de l'épopée Arthurienne, le chaudron de Diwrnach est retrouvé dans le Saint Graal.

 

Colada

Deuxième épée de Rodrigo Díaz de Vivar, dit le Cid.

 

Courtain

Une des deux épées d'Ogier le Danois, héros d'une chanson de geste racontée par Jean d'Outremeuse. Elle fut forgée par Munifican qui mit 3 ans à la fabriquer et qui forgea aussi Durandal et Sauvagine.

 

Courtoise

Epée de Guillaume II, comte d'Angoulême. La légende dit que Guillaume, qui portait un sabre d'un acier très tranchant, fendit le corps d'un chef viking par moitié, d'un seul coup de son épée, d'où le surnom de Taillefer, qui vint alors s'ajouter à son nom et à celui de son propriétaire et de sa descendance.

 

Curtana

Epée d'Édouard le Confesseur, roi d'Angleterre. C'est une épée de cérémonie sans pointe portée par les rois d'Angleterre pour rendre justice.

 

Durandal

Epée de Roland. Elle fut forgée par Munifican qui mit 3 ans à la fabriquer et qui forgea aussi Courtain et Sauvagine. Durandal est le nom de l’épée mythique qui a appartenu au chevalier Roland (736-778), personnage de la littérature médiévale et de la Renaissance. La mort de Roland à Roncevaux dans une embuscade tendue par des Vascons est racontée dans la Chanson de Roland (où les Vascons sont remplacés par les Sarrasins). C'est dans la geste du roi, composée au Xe siècle, que l'on retrouve la Chanson de Roland. Ami d'Olivier, frère de sa fiancée la belle Aude, Roland est comte de la Marche de Bretagne, et surtout neveu de Charlemagne. Quand ce dernier passe les Pyrénées pour aller lutter contre les Sarrasins en Navarre, Roland commande l'arrière-garde qu'attaquent les Sarrasins au col de Roncevaux, à la suite de la trahison de Ganelon. Roland et ses hommes résistent jusqu'au dernier. Blessé à mort, il sonne enfin dans son olifant, appelant Charlemagne à son secours. La légende veut que Roland ait tenté de casser sur un rocher son épée Durandal pour qu'elle ne tombe pas aux mains des Sarrasins, mais c'est le rocher qui se brisa, ouvrant la brèche de Roland. Une autre version de la légende veut que Roland ait alors appelé l’archange Michel à l’aide, puis lancé son épée vers la vallée. Celle-ci traversa alors miraculeusement plusieurs centaines de kilomètres avant de se ficher dans le rocher de Notre-Dame de Rocamadour (où l’on peut encore l’admirer aujourd’hui). La légende veut que Durandal ait été donnée à Charlemagne, alors qu'il était aux vallons de Maurienne, par un ange de Dieu, afin qu'il la remette à un comte capitaine. Charlemagne en ceignit alors Roland.

 

Dyrnwyn

Epée de Rhydderch Hael, roi écossais.

 

Ekkisax

Epée d’Ekka puis de Thiðrek, dans la saga du même nom.

 

Épée aux entailles

(voir Szczerbiec).

 

Épée de Galaad

Epée forgée par Salomon pour le « Bon Chevalier ». En attendant sa venue, elle a été placée dans la Nef de Salomon.

 

Épée de Jeanne d'Arc

C'est l’épée que Jeanne avait vu apparaître en rêve sous l'autel de la Chapelle de Sainte-Catherine-de-Fierbois édifiée par Charles Martel, suite à sa victoire contre Abd al-Rahman à Poitiers en 732. Selon les récits, cette épée est soit celle de Charles Martel, soit celle du connétable Bertrand Du Guesclin, le héros de Jeanne d'Arc. Selon les écrits de Jules Quicherat, Jeanne d'Arc aurait brisé cette épée sur le dos d'une prostituée à St-Denis, ce qui mécontenta Charles VII, qui croyait dans la magie de cette épée.

 

Épée de William Wallace

C'est une claymore. Elle est exposée au Monument William Wallace, Stirling, Écosse. Elle est un des symboles de l'Écosse luttant contre l'oppression des Anglais.

 

Excalibur

Epée du roi Arthur (Voir aussi Caladbolg). La Dame du Lac l'appelle Caliburn dans la légende arthurienne.

 

Floberge

Epée de Renaud de Montauban. Au cours des siècles, son nom fut altéré en Flamberge.

 

Florence

Une des 3 épées du géant Fier-à-bras, le héros de la Geste du Roi. Elle fut forgée par Ansias qui mit 3 ans à la fabriquer et qui forgea aussi Baptism et Graban.

 

Fontaine de jouvence

Symbole d’immortalité ou de perpétuel rajeunissement.

 

Galatyn

Epée de Gauvain, un des Chevaliers de la Table ronde dans la légende arthurienne.

 

Graban

Une des 3 épées du géant Fier-à-bras, le héros de la Geste du Roi. Elle fut forgée par Ansias qui mit 3 ans à la fabriquer et qui forgea aussi Baptism et Florence.

 

Graal

Coupe également nommée Saint Calice, utilisée par Jésus-Christ et ses douze disciples au cours de la Cène. Dans l'épopée Arthurienne, il a servi à recueillir le sang du Christ sur la Croix et fait l'objet de la quête des Chevaliers de la Table ronde.

 

Gullinbursti

Sanglier forgé par Eitri et Brokk.

 

Hauteclaire

Epée d'Olivier, compagnon de Roland dans la Chanson de Roland.

 

Joyeuse

Epée de Charlemagne. Elle fait partie des regalia des rois de France qui étaient déposées à la basilique Saint-Denis ; miraculeusement épargnée lors du sac du sanctuaire par les révolutionnaires, elle fait désormais partie des collections du Musée du Louvre, à Paris en France, où elle est exposée. La partie la plus ancienne (le pommeau) remonterait au Xe-XIe s.

 

Lance du chef des Celtibères Olyndicus

Une lance d'argent qu'il prétendait envoyée du ciel, s'était, par son allure de prophète, gagné les esprits de tous.

 

Lance de frêne d'Achille

Lance que seul Achille pouvait soulever et lancer. C'est un présent du centaure Chiron.

 

Lobera

Epée de saint Ferdinand III de Castille.

 

Lotos

Fleurs ayant envoûté l'équipage d'Ulysse.

 

Main de Midas

Main transformant tout ce qu'elle touche en or.

 

Murgleis

Epée de Ganelon, cousin et compagnon de Roland dans la Chanson de Roland et qui le trahit à la Bataille de Roncevaux.

 

Nalfundïr

Epée qui fût forgée par Aeron pour son seigneur Insil. Elle disparut à la mort de ce dernier.

 

Navires d'Énée

Transformés en nymphes.

 

Nœud gordien 

Tranché par Alexandre le Grand, censé faire de celui qui le dénouera le maître de l'Asie.

 

Palladium ou Palladion 

Statuette de Pallas-Athéna, emmenée hors de Troie en flammes par Énée.

 

Peau du Lion de Némée

Aucune lame ne peut pénétrer et qu'Héraclès revêtit.

 

Pierre philosophale

Objet mythique en alchimie.

 

Pommes d'or du jardin des Hespérides

Cadeau de noces de Gaïa à Héra.

 

Précieuse

Epée de Baligant, émir de Babylone venu aider Marsille dans la Chanson de Roland.

 

Sauvagine

Une des 2 épées d'Ogier le Danois, héros d'une chanson de geste. Elle fut forgée par Munifican qui mit 3 ans à la fabriquer et qui forgea aussi Courtain et Durandal.

 

Siège périlleux

Siège de la Table ronde dans la légende arthurienne réservé au chevalier qui doit mettre fin à la quête du Graal.

 

Skofnung

Epée de Hrólf Kraki, roi de Danemark, serait habitée par l'âme de ses douze gardes du corps, les berserks, et aurait été volée dans son tertre funéraire par des Islandais quelques siècles plus tard.

 

Szczerbiec

Epée de Boleslas Ier de Pologne. Son nom signifie « l'épée aux entailles » ou « l'ébréchée » car Boleslas l'utilisa pour frapper les barres de la grande porte dorée de Kiev, ce qui causa des entailles à l'épée, d'où son nom.

 

Tizona

Epée principale de Rodrigo Díaz de Vivar, dit le Cid. Elle fut enterrée avec lui. Le Cid l'a prise au Roi Baucar.

 

Toison d'or

 

Toison de Chrysomallos, bélier ailé sur lequel Phrixos et Hellé s'enfuirent pour échapper à leur belle-mère, Ino. Elle fut volée par Jason et les Argonautes avec l'aide de Médée.

 

Tunique de Nessos

Synonyme de cadeau empoisonné. Elle était imprégnée du sang de Nessos qui brûla Hercule jusqu'à ce qu'il s'immole pour mettre fin à ses souffrances.

© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf