Les ogres


 

L'ogre a un physique particulier : celui d'un homme grand, fort et parfois bedonnant, pourvu de puissantes mâchoires agrémentées de deux rangs de dents nombreuses et acérées. Le mets favori des ogres demeure bien évidemment les enfants, de préférence les plus petits à la chair tendre, qu'ils soient de souche royale ou non. L'habitat de l'ogre varie peu. Il s'agit très souvent d'un château ou d'une cabane au fond des bois. Pour la repérer : une fumée qui s'élève de la cheminée, une lumière qui brille à la fenêtre, un toit et des murs que l'on peut manger pour se rassasier offrent un aspect bienveillant et poussent les malheureuses victimes à y trouver l'hospitalité. Ce n'est qu'une fois à l'intérieur, et dûment renseignés par un des occupants du lieu qu'il soit ogre ou non, que l'endroit révèle son côté menaçant. De temps en temps, l'habitat se situe sous terre. Dans ce cas, l'entrée est cachée. Il s'agit, alors, de la demeure d'un Ogre qui a été banni car il ne souhaite plus manger de chair humaine


Babau

Ogre muni d'un martinet, sévissant dans les régions du midi de la France.


Groac'h

Ogresse d'eau qui peut revêtir de nombreuses apparences pour attirer son "gibier". Mais sa véritable apparence est un monstre verdâtre écumant aux dents acérées. Son estomac la sollicite en permanence, et s'il venait à manquer de chair humaine près de sa mare, elle saurait se contenter des bêtes des environs.

 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf