Organisation sociale

 

Les mœurs des Dragons

Le Dragon est un solitaire qui aspire à la tranquillité, sauf au moment de la reproduction lorsqu'il recherche son\sa partenaire pour fonder une famille. En dehors de cette période, il dorme beaucoup et hiberne durant plusieurs mois chaque année. Toutefois la plupart d'entre eux apprécie la compagnie d'autres Dragons, des Elfes, du Petit Peuple et même celles des humains aussi longtemps qu'ils ne sont pas venus dans le but du vol ou de la conquête.

Le Dragon est amoureux des bijoux et des pierres précieuses, et il amasse avidement son trésor. En parfait connaisseur, il peut évaluer la valeur de chaque pierre qui lui est présentée et il est donc inutile de vouloir le tromper. Il adore aussi les énigmes et parfois promet de laisser libre ses victimes si elles trouvent la réponse à une devinette.

Le Dragon adulte est rusé, fier, puissant et sûr de sa force. Son astuce l'aide à échapper aux pièges des hommes.

Le Dragon est un expert en magie et connaît les pouvoirs qui y sont associés. Son plus grand secret reste son vrai nom. Celui-ci est en général la synthèse de sa personnalité et de son histoire. Il indique ses origines, tout ce que le Dragon fera dans sa vie, ses aspirations, son savoir et son niveau de maîtrise de la magie. Une ébauche de nom est donc donnée par son père à la naissance puis se modifie au court du temps. Seuls les Dragons le savent.

Le Dragon est très friand de lait et adore déguster quelques vaches, voire des humains lorsqu'il est affamé.

 

La demeure des Dragons

Les Dragons vivent habituellement dans les grottes et les cavernes naturelles qu'ils adaptent à leur besoin. Leur demeure est toujours décorée ou aménagée de manière à ce qu'elle conserve son aspect original pour abuser la trop grande curiosité de l'homme. Normalement, l'entrée est dissimulée par des rochers ou des plantes et est juste assez grosse pour que la créature entre et sorte facilement.

 

Les trésors

Une légende, relativement partagée, veut que les Dragons soient des gardiens de trésors. Ce trésor que gardent les Dragons, est souvent enfoui au fond d'une caverne. Il est généralement constitué d'or, de pierres précieuses, de perle et d'autres joyaux. Dans la tradition chinoise, le Dragon veille sur la perle miraculeuse qui renferme la sagesse et la connaissance, pure comme le diamant, symbole de perfection spirituelle et d'immortalité. Ce trésor est associé à tout ce qui est positif et digne d'être recherché.

Le Dragon a toujours l'impression qu'il n'en a jamais assez et il trouve difficile de se séparer d'un de ses plus simples trésors. Il garde des inventaires détaillés de toutes ses possessions de sorte qu'il puisse être alerté immédiatement si un simple objet venait à manquer.

Les trésors servent un objectif spécifique pour les Dragons et particulièrement les gemmes avec lesquelles ils confectionnent leur lit. C'est ainsi qu'ils choisissent les pierres les plus dures pour rendre leur couche plus confortable.

 

Les énigmes

Les Dragons adorent les énigmes et les devinettes, l'un essayant souvent d'être plus malin que l'autre. Il arrive même qu'ils prennent part à des tournois de prouesses mentales. Il arrive aussi qu'un humain puisse voir et même participer, tel Merlin l'Enchanteur, qui avait gagné l'affection des Dragons grâce à son utilisation prudente de la Magie. Voici la devinette qu'il dû résoudre pour gagner le concours :

« C'est froid et chaud

C'est blanc et noir

C'est dur et c'est de cire

Mais sa vraie nature est de chair

Et est revêtu de la couleur de la honte, de la couleur de la colère et même de l'amour. »

(Réponse : Le cœur humain).

 

La Magie

Le Dragon est expérimenté en matière de magie mais pas dans la redoutable magie noire. Il utilise les magie brune (ou de terre), magie verte (des plantes) et magie bleue (de l'eau). Il est capable d'invoquer le pouvoir des éléments et peut créer des illusions et maintenir ces illusions sur une longue période de temps, pour échapper à ses persécuteurs.

 

Tueurs de Dragons

On emploie deux termes pour parler des humains chasseurs de Dragons : Sauroctone qui signifie spécifiquement" tueur de serpents", et Dracoctone qui veut dire "tueur de Dragons". Le Chevalier Sir Garrot au 8ème siècle, Siegfried qui terrassa Fafnir et le Chevalier Déodat de Gozon qui tua le Dragon de l'Île de Rhodes sont des exemples de Dracoctones.

Tuer des Dragons requière généralement un rituel spécial qu'il est essentiel de suivre scrupuleusement. Le ventre Des dragons étant leur talon d'Achille, les tueurs de Dragons ont souvent réussi à les éliminer en leur plantant une lame dans cette partie fragile de leur anatomie.

 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf