Les Follets



Feu Follet

Dans certains lieux retirés, on aperçoit parfois au loin une étrange lueur vacillante comme une flamme. Ce qu'on nomme sous le nom d'ignis fatuus, s'appelle là, Feu Follet. Bien qu'on ait échafaudé nombre de théories sur la nature de ce phénomène, personne n'en a donné une explication entièrement satisfaisante.
Ce que l'on sait, c'est que le Feu Follet est une lueur pâle et diffuse qui peut parfois être vue autour des marais, dans les cimetières, dans les forêts désertes notamment durant la période de l'avent. Il disparaît lorsqu'on l'approche, et est traditionnellement tenu pour être un esprit malin ou une autre créature surnaturelle voire une âme en peine réclamant des prières pour sortir du purgatoire, une âme d'enfant mort sans baptême ou un esprit malfaisant qui cherche à conduire les passants au fond des étangs ou au bord des précipices. Pour se débarrasser des Feux Follets, il suffit de signer ou de planter une aiguille en terre. Les Feux Follets doivent passer à travers le chas, et l'on peut mettre à profit ce délai pour s'enfuir. Pour échapper aux Feux Follets des étangs, il faut jeter une pierre dans l'eau. Persuadés qu'ils sont arrivés à leurs fins, les Feux Follets se précipitent alors dans l'onde en ricanant.
Une autre version décrit les Feux Follets comme des Elfes qui vivent un peu partout en Europe et dont le nom, l'aspect physique et le comportement sont très variables. Ils peuvent être tout petits ou bien immenses et sont capables de prendre la forme qui leur plaît. Ils sont aussi mouvants que le feu. Leurs vêtements dépendent également de leurs goûts et il n'est pas possible de les reconnaître grâce à un costume qui serait commun à tous les membres de leur race. Ils vivent plus particulièrement dans les marais, les rivières, les landes et les mares mais on peut les voir dans bien d'autres lieux. Les aliments qu'ils consomment sont bien évidemment les mêmes que ceux dont se nourrit le feu : tout ce qui brûle bien leur convient. Leurs occupations favorites vont de la danse, en passant par la surveillance de trésors. Malheureusement, ils aiment également égarer les voyageurs allant jusqu'à les tuer pour le plaisir.
Pour avoir une chance d'attirer les bonnes grâces de certains Feux Follets, mieux vaut être très respectueux envers eux et leur faire un cadeau. Cette attitude ne fonctionne cependant pas avec tous les Feux Follets mais cela peut marcher avec celui de Bourgogne, appelé Fouleto, qui aide les voyageurs à traverser les ponts branlants.



Bocca d'Inferno

Originaire d'Italie, et plus précisément de Bologne. Génie familier ou Follet, pas méchant, qui doit son nom à l'odeur de soufre qu'il dégage. Il raffole des spaghettis.


Boudiks

Jadis, les humains étaient l'objet de toutes les facéties des Follets. Chaque région, chaque village, chaque hameau connaissait son Follet. A Quimper, les Boudiks emmêlaient le crin des chevaux ou les cheveux des gens.

 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf