Les procès de Sorciers et de Sorcières d'Autriche

 

Les procès de Zaubererjackl ou de Salzbourg

 

Le procès de Zaubererjackl ou de Salzbourg, aussi connu dans l'histoire comme le procès du sorcier Jackls eut lieu dans la ville de Salzbourg en Autriche entre 1675 et 1690 et fut l’un des procès en sorcellerie les plus célèbres d’Autriche. Il mena à l'exécution de 139 personnes. Ce fut un procès peu commun car la majorité des victimes était des hommes.

En 1675, Barbara Kollerin passa en jugement pour vol et sorcellerie à Salzbourg avec Paul Kalthenpacher. Sous la torture, elle avoua que son fils, Paul Jacob Koller, avait fait un pacte avec Satan. Son associé, Kaltenbacher, le confirma et décrit Jacob comme un homme de 20 ans, fils de l'aide d'un bourreau. Barbara avait pensé à lui pour le vol et la fraude. Barbara Kollerin fut exécutée en août 1675. Les autorités publièrent un arrêt pour l'arrestation de son fils. Il fut connu comme le sorcier Jackl ou le magicien Jackl ou Jäckel.

En 1677, le gouvernement dit avoir reçu des nouvelles de la mort de Jackl. Ils avaient arrêté Feldner Bettlerbub Dionysos, un garçon handicapé de 12 ans qu’on appelait "l'animal Sale" et qui avait eu un contact avec Jackl trois semaines plus tôt. Le garçon avoua que Jackl était le chef de gangs de pauvres enfants-mendiant et d’adolescents des bas fonds, avec qui il avait appris la magie noire. Cela mena à des arrestations massives d'enfants sans foyer et d’adolescents. Cette hystérie collective s’étendit à l'archevêché entier.

Pendant les interrogatoires des adolescents-mendiant, leurs confessions menèrent à accroître plus en plus le mythe de Jackl. Il avoua être capable de se rendre invisible et d’enchanter des souris et des rats, qui ruinaient les moissons des fermiers. Il fut dépeint comme un meurtrier et les rumeurs le firent si cruel que les fonctionnaires préférèrent éviter de le capturer. Il était le sorcier le plus célèbre dans l'histoire de la ville, mais il ne fut jamais capturé. Le procès fut aussi une grande chasse aux mendiants, enfants et adolescents sans foyer et, pauvres en tout genre. Les gangs furent particulièrement visés. Plusieurs furent accusés d'avoir provoqué le mauvais temps des années précédentes.

139 personnes furent exécutées comme les disciples de Jackl : 39 étaient des enfants entre 10 et 14 ans, 53 étaient des adolescents et de jeunes adultes entre 15 et 21, 21 d'âge inconnu, 113 étaient des hommes tous mendiants sauf deux. Le plus jeune était Hannerl, 10 ans et la plus âgée était Margarethe Reinberg, 80 ans. 109 furent exécutés en 1681. Ils furent torturés et brûlés, pour certains brûlés vifs, d'autres le furent après avoir été pendus ou décapités, certains d'entre eux après avoir eu leurs mains coupées et avoir été marqués au fer.

Source : Wikipedia (en)

 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf