Pedro Arruebo

Pedro Arruebo ou Pedro de Arruebo, né en 1608 à Tramacastilla de Tena, dans la vallée de Tena, municipalité de Sallent de Gallego, province de Huesca (Aragon, Espagne) est un paysan, laboureur et éleveur aragonais qui fut l’objet d’un important procès en sorcellerie entre 1637 et 1640.

La sorcellerie se manifesta au XVIIe siècle dans cette partie du Haut Aragon, où un grand nombre de femmes sont dites possédées du démon. La justice ordinaire promulgua des sortes d’état d’exception afin de poursuivre les sorciers et sorcières. De fait, il exista trois juridictions pour traiter ces cas : la justice épiscopale, la justice ordinaire, et la justice royale, selon la qualification des chefs d’accusation. Cinq grandes affaires de sorcelleries se produisirent en Aragon, parmi lesquelles le cas de Pedro Arruebo fut le plus emblématique.

Entre 1637 et 1643, des cas de possession se produisirent dans deux villages de la vallée de Tena, Tramacastilla et Sandiniés, impliquant 62 femmes. Le responsable et instigateur de cette épidémie serait Pedro de Arrueba, un laboureur et éleveur aisé, installé sur la pardina (exploitation agricole) de Lartosa ou La Artosa (aujourd’hui engloutie sous les eaux du barrage hydro-électrique de Búbal) et accusé d’être un sorcier.

Intelligent, rusé, audacieux, mais surtout attiré par les femmes et la boisson, il commença par fuir devant une première accusation. En 1637, il revint incognito, menaça de mort les filles de ses ennemis et les contraignit à des relations sexuelles sous la menace de les ensorceler. Les cas de possession diabolique de femmes se multiplièrent dans les environs. Le diable apparaissait à de nombreuses reprises sous des formes variées, dont celle d’un prêtre ou d’un « Français ». Au point que le roi Philippe III d’Aragon envoya sur place l’Inquisiteur général, Bartolomé Guijarro y Carrillo. Celui-ci mourut au cours de son enquête, et Pedro Arruebo fut suspecté d’avoir provoqué cette mort « par maléfices ». Les procès reprirent. Au total il aura comparu devant le tribunal de l’Inquisition à Saragosse entre les années 1635 et 1640. Parmi ses complices principaux figurèrent deux de ses compagnons de débauche, Miguel Guillén, un tailleur, et Juan de Larrat, un chirurgien d’origine béarnaise, ainsi qu’un nommé Lucas Aznar et sa sœur.

Les rigueurs de l’Inquisition se sont atténuées et les peines de mort, fréquentes au siècle précédent (la dernière condamnation à mort par l’Inquisition en Aragon remonte à 1537), ne sont plus appliquées. Cependant, par l’arrêt du tribunal de l’Inquisition, Pedro Arruebo, pour avoir « mis le démon en de nombreux lieux, et donné au diable plus de mille six cents femmes » (ce chiffre sera ramené à un peu plus de deux cents), fut condamné à 200 coups de fouet et envoyé pour quelques années aux galères royales, ce qui signifiait, étant donné les conditions de vie sur les galères, la mort à plus ou moins court terme.

Après le procès, ce sont près de deux cents femmes qui réunirent pour une grande séance d’exorcisme devant l’église de Tramacastillo, où l’on fit également un autodafé des amulettes et du matériel de sorcellerie.

La trace de Pedro Arruebo fut alors perdue. Un document signala sa présence à Madrid, ce qui pourrait laisser penser soit qu’il s’évada, soit que sa peine fut remise en contrepartie d’un pèlerinage à Rome.

Source : Wikipedia (en)

 

Maria de Echachute

Ezpeleta, Province de Navarre (Labourd). Maria de Echachute  fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Elle fut incarcérée à la prison de Logroño et comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre elle. Elle fut condamnée en novembre 1610 au bûcher, ainsi que d'autres présumées sorcières.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria de Echalecu

Province de Navarre. Maria de Echalecu fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Elle fut incarcérée à la prison de Logroño et comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre elle.  Elle mourut en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Ses os furent remis au bras séculier.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joanes de Echegui

Province de Navarre. Joanes de Echegui fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Incarcéré à la prison de Logroño, il comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre lui. Il mourut en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Ses os furent remis au bras séculier.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria de Echegui

Province de Navarre. Maria de Echegui naît à Urdax vers 1570. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado. Elle fut incarcérée dans les prisons de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. Elle fut reconnue coupable d’avoir assisté Akelarre Zugarramurdi. Elle se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610, elle fut condamnée à la perte des biens et à l'emprisonnement à vie et plus tard elle fut graciée.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joanes de Echegui

Province de Navarre. Joanes de Echegui fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Incarcéré à la prison de Logroño, il comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre lui. Il mourut en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Ses os furent remis au bras séculier.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria de Endara

Province de Navarre. Maria de Endara naît en 1585 et était originaire de Lesaca et veuve de Paul Goyeneche, noble. Elle fut arrêtée le 3 Mars 1610 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d’assister Akelarre Zugarramurdi. Elle fut incarcérée dans les prisons de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. L'accusée étant basque, elle fut assistée d’un interprète Martin de Aguirre. Elle admit être une sorcière et raconta ses expériences en tant que telle, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610, elle fut condamnée à la perte de ses biens et à l'emprisonnement à vie. Elle accoucha en prison. Elle fut libérée après avoir passé plusieurs années en prison.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Inesa Gaxen

 

Héroïne basque victime de persécution religieuse dans le premier tiers du XVIIe siècle. Elle était de Labastide en Basse-Navarre, et fut capturée par Tristan Urtubia, emprisonnée et jugée devant le Parlement de Bordeaux, et finalement acquittée.

Après cette triste expérience, elle résida à Irun, pendant vingt ans, et à Hondarribia, sept ans, après quoi elle fut de nouveau accusée de pratiquer la sorcellerie avec Isabel García, d'abord, et Isabelle de Arano en 1611. Une par une, elles tombèrent là après avaient réussi à échapper aux bûcher de De Lancre. Effrayées, elles confesseront leurs crimes sauf Inesa qui, malgré toutes les contraintes, niera les accusations. Cette femme de 45 ans mariée à un homme du nom de Pedro de Sanza, résista à toutes les pressions terribles jusqu’au 10 mai 1611. L'opinion populaire lui la responsabilité de « faire perdre les navires » et elle finit par être livrée aux tribunaux de l'Inquisition de Logroño. Refusant le verdict ecclésiastique, elle fut bannie d’Hendaye.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joanes de Goiburu

Il naquit en 1577 et était originaire de Zugarramurdi où il travaillait comme un meunier. Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Il fut incarcéré dans les prisons de Logroño, où il comparut devant l'Inquisition. Il admit les accusations portées contre lui, déclarant qu'il était le batteur du coven, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610 il fut condamné à la perte de ses biens et l'emprisonnement à vie.

Joanes Goiburu jouait du tambourin, appelé Txistu, aux réunions du coven, accompagnant le tambour appelé atambor, dont jouait son neveu Joanes de Sansinena.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Miguel Goiburu 

Province de Navarre. Il naquit vers 1550 et était le pasteur à Zugarramurdi. Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d’être le roi de Akelarre Zugarramurdi. Il fut incarcéré dans les prisons de Logroño, où il comparut devant l'Inquisition. Il admit les accusations portées contre lui, puis se repentit et demanda le pardon. Il mourut en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Cependant, selon le rituel de l'Inquisition, une statue le représentant fut promenée.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Hernando de Golarte

Jésuite qui au début du XVIIe siècle, prêché par Bera, Etxalar, Lesaka, Aranaz, Igantzi, etc., Il participa, en tant que déclarant, dans les procès en sorcellerie que l'Inquisition de Logroño tenais dans la première décennie de ce siècle dans le secteur de Batzan.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joanes de Iribarren 

Province de Navarre. Il naquit en 1570 et était le forgeron d’Etxalar. Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister Akelarre Etxalar. Il fut incarcéré à la prison de Logroño, où il comparut devant l'Inquisition. Il admit les accusations portées contre lui, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610, il fut condamné à la perte de ses biens et l'emprisonnement à vie.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Petri de Joangorena

Province de Navarre. Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister le coven de Zugarramurdi. Il fut incarcéré à la prison de Logroño, comparut devant le tribunal de l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre lui. En novembre 1610, il fut condamné au bûcher, ainsi que cinq autres sorcières.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria de Jureteguia

Province de Navarre. Elle naquit en 1588 et fut voisin de Zugarramurdi. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Elle fut incarcérée dans les prisons de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. Elle admit les accusations portées contre elle, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610, elle obtint la faveur du tribunal et fut condamnée à la perte de ses biens et à l'emprisonnement, puis, fut pardonné plus tard.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Beltrana de Lafarga

Naît en 1570 à Ayamau (France), elle vivait de mendicité. Elle fut arrêtée en 1609 à Bera par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie par six couvents près desquels elle mendiait habituellement. Elle fut incarcérée à la prison de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. Elle admit les accusations portées contre elle, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610 elle fut condamnée à la perte de ses biens et à une peine de prison.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joanes de Lambert

Naît en 1583 à Bastida (Navarre Beherea). Il était forgeron à Renteria. Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister coven de Renteria. Il fut emmené à la prison de Logroño, où il comparut devant l'Inquisition. Il admit les accusations portées contre lui, puis se repentit et demanda pardon. En 1610, il fut condamné à la perte de ses biens et à une peine de prison.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joanes de Odia

Province de Navarre. Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister le coven de Zugarramurdi. Incarcéré à la prison de Logroño, il comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre lui. Il mourut en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Ses os furent remis au bras séculier.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Estefania de Petrisancena

Province de Navarre. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister le coven de Zugarramurdi. Elle fut incarcérée à la prison de Logroño, comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre elle. Elle mourut en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Ses os furent remis au bras séculier.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria Presona

Province de Navarre. Naît en 1530. Elle fut arrêtée en 1609, par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister coven Zugarramurdi. Elle fut incarcérée dans les prisons de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. Il admit les accusations portées contre elle, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610, elle fut condamnée à la perte de biens et à l'emprisonnement à vie.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Joannes de Sansin

Province de Navarre. Naît en 1590 à Zugarramurdi. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi agissant même comme Atabalero. Elle fut incarcérée dans les prisons de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. Elle admit les accusations portées contre elle, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610, elle fut condamnée à la perte de biens et à l'emprisonnement à vie.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Domingo de Subildegui

Province de Navarre. Il vivait à l’Espelette (Labourd). Il fut arrêté en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusé de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Incarcéré à la prison de Logroño, il comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre lui. En novembre 1610, il fut condamné au bûcher, avec cinq autres personnes accusées de sorcellerie.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria de Telechea

Province de Navarre. Naît en 1572, elle vivait à Zugarramurdi. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d’assister le coven de Zugarramurdi. Elle fut incarcérée dans les prisons de Logroño, où elle comparut devant l'Inquisition. Elle admit les accusations portées contre elle, puis se repentit et demanda le pardon. En novembre 1610 elle obtint la faveur du tribunal qui la condamna à la perte de biens et à l'emprisonnement à vie puis la gracia.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Graciana Xarra

Province de Navarre. Veuve du pasteur Martin Borda. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister Akelarre Zugarramurdi. Elle fut incarcérée à la prison de Logroño, comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre elle. En novembre 1610, elle fut condamnée au bûcher, ainsi que cinq autres présumées sorcières Navarre.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 

Maria de Zozaya

Naît à Guipuzcoa Renteria en 1530. Elle fut arrêtée en 1609 par l'inquisiteur Valle Alvarado, accusée de sorcellerie et d'assister le clan dans son village natal. Elle fut incarcérée à la prison de Logroño et comparut devant l'Inquisition, refusant à plusieurs reprises les accusations portées contre lui. Elle mourut, après de nombreuses tortures en prison avant l'autodafé en novembre 1610. Ses os ont été remis au bras séculier.

Source : http://www.euskomedia.org/aunamendi

 
Retour page précédente
 
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf