Johann Albrecht Adelgrief

Johann Albrecht Adelgrief (mort le 11 octobre 1636) était un prophète allemand, né dans les environs d'Elblag (Elbing), en Pologne. Il était le fils d'un ministre Protestant et très habile dans les langues antiques.

Il affirma que sept anges descendirent du ciel et lui donnèrent le don de bannir le mal du monde et de fouetter les monarques avec les tiges de fer. Il fut arrêté à Königsberg, accusé de sorcellerie et condamné à la mort et ses écrits détruits.  

Source : Wikipedia (en)

 

Krystyna Ceynowa

Krystyna Ceynowa, aussi orthographiée Cejnowa (morte en 1836), était une polonaise victime de meurtre populaire pour sorcellerie en Allemagne. Elle fut soumise à l'épreuve de l'eau et noyée. Elle était parmi les dernières personnes en Europe à être soumis à la vindicte populaire pour sorcellerie.

Krystyna Ceynowa était la veuve d'un pêcheur, vivant à Ceynowa sur la Péninsule de Hel, en Prusse allemande. Elle fut considérée comme suspecte par la communauté pour diverses raisons, comme le fait qu'elle n'allait pas à l’église, ce qui lui donna une mauvaise réputation aux yeux de la congrégation : elle n’allait jamais à la messe et il fut dit que des corneilles noires étaient tournoyaient au-dessus de sa cheminée. Les gens soupçonnaient qu'elle était une sorcière. Les autorités, cependant, ne désiraient pas faire de procès.

Elle fut emprisonnée par un jury populaire (lynchmob) pour évaluer si elle était une sorcière. Ses détracteurs venaient de Zoppot et elle fut soumise à l'épreuve de l'eau pendant un procès illégal. L'épreuve eut lieu en mer Baltique - elle fut transportée en bateau et jetée à la mer. Elle flotta pendant une longue période, ce qui fut pris comme une preuve de sorcellerie ; sa robe et sa jupe agissant comme une bouée. Comme Krystyna Ceynowa ne se noyait pas, les gens décrétèrent qu’elle était une vraie sorcière et la tuèrent à coups de pagaies.

Son cas donne un exemple du fait que la croyance en sorcellerie continua parmi le public longtemps après que les autorités aient arrêtées les charges de sorcellerie.  

Source : Wikipedia (en)

 

Barbara Zdunk

Barbara Zdunk, (1769 - le 21 août 1811), était une présumée incendiaire et une sorcière qui vécut dans la ville de Rößel, en Prusse (maintenant Pologne). Plusieurs la considèrent comme la dernière femme à être exécutée pour la sorcellerie en Europe bien que la sorcellerie n'était pas une violation criminelle dans Prusse de l'époque. Il est plus probablement qu'elle ait été reconnue coupable d'incendie criminel.

En 1806, un feu ravagea la ville de Rößel, qui brûla presqu’entièrement. Barbara Zdunk, qui était une demoiselle connue pour son affection de magie, en fut blâmée. Elle fut arrêtée en 1807 et emprisonnée dans le château de Rößel. Malgré l’absence de preuves substantielles, elle fut accusée et reconnue coupable d’incendie volontaire. Barbara Zdunk fut condamnée au bûcher sur une colline de Rößel en 1811, après apparemment avoir été préalablement étranglée par le bourreau.

On pense aujourd'hui qu'un groupe de soldats polonais était les réels incendiaires et que la condamnation de Barbara était due à une vengeance de la Prusse sur les polonais ou peut-être le fait qu’elle avait pour amant un adolescent alors qu’elle-même avait 38 ans. Toujours est-il que malgré le soutien de la population et du même du roi, elle fut exécutée.

Source : Wikipedia (en)

 
Retour page précédente
© Décembre 2013
Créer un site avec WebSelf